Aukland

Ma condition ne me permet pas de: jouer à la roulette russe d'ouvrir un casino, d'entretenir une relation sexuelle avec Bill Clinton de m'échapper d'une revue de mode d'enfiler des baskets fabriquées en chine. Ma condition m'oblige à peine à bouger le petit doigt à enquêter sur ma concierge à attendre le bus, à relire le règlement me permettant d'accéder au code pénal, à enfiler mes chausset- tes dans le bon sens, à avoir une conversation correcte, à épeler intelligemment les mots « ATTENTION NE BOUGEZ PAS VOUS ETES FILMES «(voix atonale) D'ouvrir un compte en banque, d'escalader les murs, de fumer et de boire avec excès. Je suis un héros de conte populaire. Vendu à 340000 exemplaires l'année je suis le record de vente des grands magasins depuis 40 ans. A la question : Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV ? Question... Réponse....Si l'on parle de moi à la télé c'est pour dénoncer les excès de.... tendresse de vertu et de haine. Je suis un héros populaire emprunté 3 350 000 fois l'année - Agée de 2O1 ans ; Mon histoire est celle de la répétition. Autant de princes charmants que d'histoires vécues. Je dors plus que je ne vis. J'attends plus que je ne dors. Ma vie ne tient que parce que l'on veut bien m'emprunter. Je suis une histoire à répétition. Je suis la.... répétition, les forêts sont immenses........ les couteaux par milliers........ à moi les remake, les attentats, les coupures de presse les petites vengeances et les grandes jalousies, le prix du calva, les accidents de la route, les cris dans les chaumières. Je suis un rescapé de l'holocauste, je déteste les nains et les pères abusifs j'adore ce qui est laid, je déteste ce qui est beau ! De 30 a 100 kg, mon numéro de sécurité sociale est le vôtre vos désirs sont les miens. J'ai rêvé que je couchais avec Dirk Bogart Sofia Loren Lauren Bacall. Je suis un héros populaire, je vous regarde, vos souvenirs, vos maladresses, vos espoirs, vos railleries. Je suis un héros populaire en voie d'extermination. Je suis l'espoir de milliers d'enfants Le sommeil éternel, les 8 heures trente précises, les repas mal digé- rés les petits suisse écrasés sur le sol, les tartines renversées, les pères et les mères abusifs, les excès de tendresse, la foire du trône, le jardin d'acclimatation, le cours de la bourse, l'espoir de milliers d'en- fants, la survie de million d'adultes ...........Je suis la mémoire de vos ancêtres, l'attraction des peep show. Je suis ce que vous êtes, quand vous pleurez, je pleure..............., Je suis un produit de consommation courante...... Je ? retour - ... à la case départ Miroir, miroir quelle est la plus belle en ce miroir......, qu'elle est la plus belle en ce miroir ... miroir qu'elle est la plus belle en ce miroir ........(quelqu'un vient lui donner un grand coup de pieds, Blanche-Neige crache son morceau de pomme coincé dans sa gorge) , et ça recommence .....................

Blanche-Neige

suite d'actions et de performances,

initiée par Catherine Baÿ

Catherine Baÿ

Catherine Baÿ vit et travaille à Paris.
Après des études de théâtre (École Jacques Lecoq, Philippe Gaulier, Antoine Vitez), d'ethnologie (Jean Rouch) et de danse (notamment avec Marcia Barcello, Philippe Decouflé, Milly Nichols), elle développe, depuis une dizaine d'années son travail de chorégraphe et de metteur en scène. Son parcours la conduit à se promener à travers les formes (chorégraphie, performances, mise en scène, vidéos, cabaret) et à collaborer avec des artistes de différents champs d'expression.
De 1987 à 1994, C. B. orchestre des performances et des événements dans différents types d'espace : piscines, boîtes de nuit, friches industrielles et les galeries Yvon Lambert , Anne de Villepoix, ..
Elle collabore notamment avec les plasticiens Combas, Jean-Charles Blais, Sylvia Bossu, les architectes Laurence Bourgeois et Pascale Lecoq, les acteurs-danseurs Alain Rigout, Amy Garmon et Laurence Levasseur.
Depuis 1994, elle développe un travail spécifique sur les codes de représentation. Elle dissèque les écarts entre le corps intime et le corps social dans Relief ou le discours sur l'éloquence en portant un regard critique sur les postures des hommes politiques lors des élections de 1995. Ainsi parlait Eliane et Lulu, qu'elle élabore avec Marco Berrettini et Kolatch, joue sur la confrontation scénique de corps singuliers. En 1999, elle chorégraphie Nains mode d'emploi, spectacle qui se déroule en vitrine. C. B. y élabore un dispositif scénique complexe qui instaure un dialogue entre un écran vidéo et des acteurs. Le motif du bouffon y est exacerbé et concentre l'approche satyrique du monde de la chorégraphe.
Elle travaille actuellement à la création de nouvelles interventions de "Blanche-Neige"

  http://catherinebay.blogspot.com/

 

Roël Stassart

Architecte Diplômé d'État Paris la Villette
Diplômé de L'École Nationale Supérieure de Création Industrielle
Diplômé de l’école Boulle


Inventeur en tout genre, roel stassart réalise des scénographies, des accesssoires, ou des effets spéciaux pour la chorégraphie, la muséographie et l'évenementiel.
Passionné d'art et d'architecture, il réalise des objets pour de nombreux artistes ou dirige des chantiers d'amménagement architectural. Il exerce, depuis 1996, son activité au sein de la société Transform.

  http://transform.pro/

 

Ludovic Germain

Fasciné par le “rumble” du vieux frigo, le bégaiement de la cocotte minute et le chuintement plastique des chaussures, Ludovic a très vite rêvé d'ondes sonores.
Designer industriel de formation (École Nationale Supérieure de Création Industrielle), il s'est intéressé aux sons que nos objets du quotidiens pouvaient émettre : du Ploke d'un briquet au Klic-Klok du clignotant, en passant par la conception d'environnements sonores. Son agence Laps est aujourd'hui spécialisée en design sonore et psychoacoustique.
Avec un mélange de sons aléatoires et de sonorités préparées, il crée la plupart des bandes sons pour les Blanche-Neige en essayant d'y intégrer une signature sonore. A noise in your eyes.

  http://laps-design.com

 

Thomas Courcelle

Né le 26 avril 1971.
Quitte l’école en 1988 sans diplômes.
Devient Monteur images en 1993.

Parallèlement à l’activité de monteur de clip, de pub et de nombreux programmes pour des chaînes de télévisions, Thomas Courcelle participe à divers projets de cinéastes indépendants.
L’amour de la musique l’amène à exercer ces talents de DJ sous le nom de BUZ PARAZITO.
Membre actif d’un collectif de Vidéo expérimentale (Laps) jusqu’à sa dissolution en 2002.
Il crée sa société ISOTOM Productions en 2005.


  http://web.me.com/thocourcelle

 

Samantha Barroero

Samantha Barroero chargée de diffusion et de production du projet Blanche Neige.

Travaille depuis 10 ans comme directrice artistique à la fondation Brownstone, commissaire d'exposition indépendante et chargé de projets pour différents artistes.
Elle collabore avec Catherine Baÿ depuis 2002. En 2009, elle participe à l'élaboration du Labo a235, structure de recherche et de diffusion sur la performance.
Elle rejoint l'équipe du Projet Blanche Neige en janvier 2010.